International Conference // Vernacular architecture Berlin // 4 – 7 april 2019 as frame of life in historic and ancient communities

 

berlin april 2019

Research into rural architecture in a historical context raises questions about the external influences and internal forces guiding the evolution of architecture, its typological characteristics, and the determining factors of spatial organisation and architectural production. Methods of different disciplines must be applied to understand the complex relationships between object, space, and human beings. An interdisciplinary approach is imperative. Ethnological, linguistic, archaeological, and sociological methods are just as important as exact measurements and documentation of the built environment, but a standardised approach does not yet exist. The purpose of the conference is to bring together scholars working on similar projects with regard to research questions or methods and to create synergies between the ongoing projects and experts. The conference is structured to include thematic sessions and aims to reflect and to highlight the complexity inherent in the topic of vernacular architecture. The conference is organized in the framework of the DFG-financed project „Nubian Architecture“ that is carried out jointly by the Chair for History of Architecture and Urbanism of the TU Berlin and the DAI Cairo.

Vernacular-Architecture-TUB_DAIK_Invitation

Vernacular-Architecture-TUB_DAIK_Preliminary_Programm

I will have the pleasure to present in this conference a keynote lecture the 5th of April 2019, 18h30, Hassan Fathy and Nubia: learning from the vernacular

Festival Histoire et Cité

Histoire et Cité

Histoire et Cité

La rade de Genève
Table ronde avec Robert Cramer, Bénédict Frommel
et Leïla el-Wakil
Modération: Isabelle Brunier
Samedi 30 mars | 11h
Uni Dufour, Salle U408

Depuis l’Antiquité, mais surtout entre les XVIe et XXe siècles, l’espace aquatique du bout du lac a été modifié, aménagé, embelli. Aujourd’hui, la construction de la nouvelle plage des Eaux-Vives prévoit le déplacement de nombreuses activités traditionnelles des quais. Le dégagement de ces espaces suscite tant la crainte que l’engouement, et aussi le désir de nouveaux usages.

En partenariat avec l’Association pour l’étude de l’histoire régionale (AEHR)

photo Suzanne Kathari

Preserving a Shared Heritage. Challenges, Potential and Limits

Le numéro spécial de la revue Bfo-Journal « Preserving a Shared Heritage. Challenges, Potentials and Limits » (4.2018), dirigé par Francine Giese, est désormais accessible en ligne en en libre accès.

Il inclut mon commentaire critique « Le patrimoine bâti entre le marteau de la croissance et l’enclume du basculement du monde« , également téléchargeable directement ici.

D’une Rive à l’Autre: Patrimoines Croisés

« Cet ouvrage de mélanges est dédié à la professeure Leïla el-Wakil, historienne de l’art, architecte et spécialiste dans le domaine de la conservation du patrimoine bâti. À l’occasion de son départ à la retraite, 75ee33f0-9588-44db-9c7c-d1856e47a887après trente ans de carrière au sein de l’alma mater genevoise, ses collègues, amis et anciens élèves, historiens de l’art, professionnels et experts du patrimoine culturel, ont voulu lui rendre hommage en contribuant à cet ouvrage. D’une rive à l’autre : patrimoines croisés reflète les intérêts interdisciplinaires liés aux travaux de Leïla el-Wakil, dont la carrière se situe à la croisée des chemins entre l’architecture locale et le patrimoine bâti méditerranéen. Il fait également écho à son engagement pour la sauvegarde du patrimoine à Genève et ailleurs, de même qu’à ses multiples actions éducatives et culturelles menées au sein de la Cité. L’ouvrage a été édité par Silvia Naef, professeure ordinaire à l’unité d’arabe de l’Université de Genève, Pauline Nerfin, son assistante et doctorante à l’unité d’histoire de l’art de l’Université de Genève et Nadia Radwan, son ancienne assistante et professeure assistante à l’Université de Berne. »

Naef, Silvia, Nerfin, Pauline et Nadia Radwan (éds.). D’une Rive à l’Autre: Patrimoines croisés. Genève: Slatkine, 2018.

Plus d’informations ici

Colloque 22 septembre 2018: « Mémoires fragiles. Conserving Orientalist Architecture in Switzerland and beyond »

MemoiresFragile_Cover_webThe workshop held at the University of Zurich will address the challenging conservation status of orientalising architecture and the extensive losses of these monuments during the 20th century by discussing selected case studies from Switzerland and Europe.

Universität Zürich, Rämistrasse 59€, RAA-G-01„

More information here

Colloque 21 septembre 2018: « L’Orient en Suisse »

Colloque

La conférence et le workshop organisés à l’Université de Zurich à l’occasion de l’Année européenne du patrimoine culturel 2018 se pencheront sur la tradition orientaliste en architecture en Suisse, à travers des contributions individuelles présentées dans le cadre du projet de publication “L’Orient en Suisse”. Ce patrimoine monumental, qui au cours du 20e siècle est tombé dans l’oubli, témoigne non seulement de la présence de réseaux internationaux d’architectes et mécènes suisses au 19e siècle et au début du 20e siècle, mais confirme également l’importance des écoles d’architecture et des arts décoratifs, tout comme des expositions nationales et internationales, pour la diffusion des nouvelles tendances esthétiques, tout en constituant aussi une importante contribution pour la compréhension des processus de réception modernes. À côté de la présentation de contributions sur l’architecture orientalisante en Suisse, la journée permettra d’examiner également des études de cas en Europe.

Universität Zürich, Room RAA-G-01 , Rämistrasse 59, 8001 Zürich

http://www.transculturalstudies.ch/de/index/tagungen/orient-in-der-schweiz.html