SOS Patrimoine CEG: Assemblée générale, speech du 14.12.2022

CEG est devenu en mai 2019 une association sous le nom de SOS Patrimoine CEG ! Dans le rapport d’activités de ces quelques deux années écoulées, puisque, en raison de la pandémie, nous n’avons pas tenu d’assemblée générale en 2020, vous avez pu prendre connaissance des principales actions qui nous ont mobilisés. Je n’entends pas énumérer exhaustivement ici le contenu de ce rapport, mais plutôt tirer un bilan d’étape après nos quelques cinq années d’existence depuis la création en novembre 2016 de la page Facebook Contre l’enlaidissement de Genève.

Sensibilisation

L’attention au patrimoine architectural et naturel passe par la sensibilisation du public. Ce travail primordial est à l’origine même de notre mouvement qui avait à son origine pour logo un petit garçon hurlant dans un porte-voix. La première démolition dénoncée fut celle de l’ancienne gare des Eaux-Vives dont on aurait tout aussi bien pu imaginer avec un peu de créativité le démontage et le remontage sur l’actuel parvis de la Gare du Léman Express pour y installer un équipement utile au quartier tout en signalant la mémoire du lieu.

Hurler dans des porte-voix nous l’avons fait les un.e.s et les autres lors de nos multiples manifestations et mobilisations pour alerter sur la disparition du patrimoine bâti et arboré.

Ce n’est pas seulement le public, mais aussi les autorités que nous avons réussi à sensibiliser, en les irritant plus souvent qu’à leur tour, un peu comme du poil à gratter ou quelque plante urticante.

Continuer à lire … « SOS Patrimoine CEG: Assemblée générale, speech du 14.12.2022 »

Forum de la culture du bâti

Le Forum de la culture du bâti organisé par l’Office fédéral de la culture, Section Culture du bâti, a eu lieu à Berne le 24 novembre dernier (programme complet disponible ici). J’ai eu de plaisir de participer, en tant que représentante de S.O.S. Patrimoine CEG Contre l’Enlaidissement de Genève, au Podium

« Baukultur-Transfer: Wirkt die Politik des Bundes in die Gesellschaft?
Diffusion de la culture du bâti : la politique de la Confédération a-t-elle un impact sur la société ?
»

aux côtés de Beat Aeberhard (Kantonsbaumeister Basel-Stadt), Andrea Wiegelmann (Architektur Forum Ostschweiz) et Susanne Zenker (SBB Immobilien, Leiterin Development).

Rousseau et la ville d’aujourd’hui – à (ré)écouter

L’enregistrement audio de la table ronde organisée par la Maison Rousseau et Litérature sur « Rousseau et la ville d’aujourd’hui » le 28 juin 2021 est disponible en ligne. Avec Leïla el-Wakil, historienne de l’art et de l’architecture, Luca Pattaroni, sociologue de l’urbanisme, Martin Rueff, poète, critique littéraire et spécialiste de Rousseau, et Barbara Tirone, architecte, présidente de la Maison de l’Architecture de Genève. Modération: Zelda Chauvet.

Description

La ville – notamment la croissance et la densification des villes importantes – suscite des débats et des controverses qui posent de véritables défis politiques: certains perçoivent la ville comme un lieu d’échanges humains, d’art et de culture, de possibles; d’autres relèvent davantage qu’elle est un espace d’aliénation et d’isolement. Son développement nécessaire pour répondre aux enjeux de société contemporains voient également ébranler notre rapport au patrimoine.

Continuer à lire … « Rousseau et la ville d’aujourd’hui – à (ré)écouter »

Votations 13 juin: sauver les Feuillantines

Le 13 juin prochain, les citoyen·ne·s de la Ville de Genève ont l’occasion de voter pour décider de la sauvegarde ou non du domaine des Feuillantines (Plan localisé de quartier (PLQ 30134) « Cité de la musique »).

En tant que membre du Comité référendaire au sein de SOS Patrimoine CEG, mais également en tant qu’architecte et historienne de l’architecture et du patrimoine, j’appelle à voter « Non » pour les raisons explicitées dans la vidéo ci-dessous.

Publication: César Auguste Pompée, L’hôtel de ville de St-Julien

« Le 8è livret [de l’association Mémoire et Patrimoine] vient de paraître et s’intitule : « CESAR AUGUSTE POMPEE, L’HOTEL DE VILLE DE ST-JULIEN ». Dans cette publication, le professeur Leïla el Wakil présente une importante recherche sur l’évolution de la forme et des fonctions des mairies, « nouvelles basiliques du peuple ». Elle retrace le parcours de César Auguste Pompée et de sa famile d’architectes a qui l’on doit d’importants édifices publics entre Jura et Savoie dans la deuxième partie du XIXe siècle, dont la Sous- préfecture et l’Hôtel de ville de St-Julien. Jean-Luc Daval évoque quant à lui, l’évolution de ce bourg entre 1815 et 1870 en soulignant les nouvelles pratiques politiques et architecturales de la Savoie. » (Signé Genève)

Le patrimoine historiciste en danger : hier et aujourd’hui

Le premier numéro en ligne de la revue Historismus vient de sortir. Il est accessible en ligne ici.

Vous y trouverez, entre autres contributions, mon article « Le patrimoine historiciste en danger : hier et aujourd’hui. »

Ce numéro est édité par Francine Giese, Sarah Keller, Axel Langer, et Ariane Varela Braga.

Lac de Thun, lors de la dernière rencontre du réseau Historismus